Accueil » Sécurité publique - Incendie

MOT DU DIRECTEUR

Au nom des membres du service de Sécurité incendie, permettez-moi de vous souhaiter la plus cordiale bienvenue dans cette section du site Internet de la MRC de D’Autray. Ce portail regorge d’informations utiles sur la structure, les services et les ressources assurant la prévention des sinistres ainsi que la protection des vies et des biens des citoyens de la MRC de D’Autray.

Le service de Sécurité incendie de la MRC de D’Autray a été fondé le 1er janvier 2004 avec les municipalités suivantes : Saint-Didace, Mandeville, Ville Saint Gabriel, Saint-Norbert, Saint-Cuthbert, Saint-Barthélemy et Sainte-Élisabeth. En avril de la même année, la Ville de Lavaltrie intégrait le service et en 2006 la municipalité de Lanoraie remettait leur compétence à la MRC de D’Autray.

Le service est composé de 110 employés incluant les employés civils répartis dans huit casernes. Dynamisés quotidiennement par l’importance d’assurer une présence accrue au cœur des activités des municipalités de la MRC, la motivation des membres du service de Sécurité incendie de la MRC de D’Autray est d’offrir aux citoyens un service de sécurité incendie et de sauvetage optimal, en respect du cadre financier et basé sur le respect, l’honnêteté, la loyauté et l’intégrité.

S’adaptant à l’évolution sociale, démographique et technologique, les dirigeants de la MRC de D’Autray ont su apporter au cours des dernières années les changements organisationnels et les acquisitions d’équipements nécessaires afin que les pompiers puissent faire face aux différents risques engendrés par la réalité des années 2000. En ce sens, en plus de combattre des incendies, les pompiers sont appelés à répondre à de nombreux types d’interventions grâce à une formation accrue et à des équipements spécialisés et performants. Ainsi, les membres du service de Sécurité incendie de la MRC de D’Autray sont en mesure d’intervenir en cas de sauvetage nautique, de sauvetage sur glace, de sauvetage hors route ainsi que lors d'accident de la circulation demandant l'utilisation des pinces de désincarcération. Une entente de services permet également les interventions impliquant des matières dangereuses ainsi que le sauvetage technique (espaces clos et sauvetage en hauteur). Depuis avril 2007, la mise en œuvre du schéma de couverture de risques est en force et nous permettra de planifier la prévention, les opérations, etc.

Espérant sincèrement que cette visite vous permettra d’obtenir les informations nécessaires au maintien d’un quotidien sécuritaire, je vous invite à venir nous revisiter régulièrement afin que vous puissiez apprécier l’évolution dynamique de l’organisation qui lui permettra de maintenir son statut de chef de file au sein des services de sécurité incendie comparables au Québec.

Le directeur
Daniel Brazeau